Ma participation au salon marions-nous de Montréal édition janvier 2020

23 novembre 2020

Pour moi, le salon marions-nous a toujours représenté une consécration pour mon travail de photographe. Au début de ma carrière, je me disais qu’un jour je serais assez hot pour pouvoir avoir un stand au salon.

Après ma formation photo d’avril 2019 avec l’équipe Sophie Asselin et Sonia Bourdon, j’ai réalisé que je me mettais mes propres barrières en termes d’expansion. Que si je voulais faire de la photographie de mariage mon emploi principal, il fallait que je mette en place des décisions qui feraient se réaliser mon rêve. Que j’étais « assez bonne » pour mériter ma place à un tel salon.

J’ai donc contacté l’équipe du salon marions-nous en août 2019 pour pouvoir réserver mon stand. Commençais alors une belle aventure de recherche. Je devais décider ce que je voulais projeter comme image à mes futurs clients. Je suis allée visiter le salon de septembre 2019 pour me donner une idée. J’ai acheté des articles de décoration rustique chic à une de mes mariées de l’été, car cela représentait bien mon style.

J’ai ensuite travaillé mon image de marque, c’est-à-dire me faire faire un logo, des prospectus, des cartes d’affaires et un contrat photographique. J’avais déjà quelques-uns de ces éléments, mais ils n’étaient pas raffinés donc j’ai peaufiné le tout.

Il me restait à trouver une assistante pour m’accompagner, ma sœur s’est livrée à l’exercice avec joie.

C’est avec fébrilité que j’attendais la journée où j’allais monter mon stand à la place Bonaventure. J’avais fait une « pratique » chez moi, mais c’est autre chose quand tu vois l’immense salle remplie de 500 fournisseurs et ton espace bel et bien réservé à ton nom. J’ai fait le montage le vendredi matin, puis je suis retournée à la maison.

J’ai adoré mon expérience !!!

De rencontrer des futurs mariés pendant deux jours à mon kiosque, c’était vraiment merveilleux. J’ai vu toute sorte de gens, de tous les âges, de toutes les origines, certains très prévoyants, d’autres à la dernière minute. J’ai vu les yeux de plusieurs s’illuminer devant mes photos, parfois même quelques larmes. J’ai pu discuter avec vous de vos projets, vos rêves, les raisons qui vous poussaient à vous marier…

J’ai reçu beaucoup de compliments sur mes œuvres, et ça m’a fait vraiment chaud au cœur. Même si je sais que je fais du bon travail et que mes mariés adorent mes photos, se le faire dire plusieurs fois par jour pendant deux jours, ça remonte le moral et ça nous donne une poussée d’adrénaline pour la suite!

J’ai aussi rencontré des collègues photographes avec qui j’ai discuté de mon business et avec qui j’ai pu échanger sur mes plans de carrière.

Ce fut une expérience fort enrichissante que j’espère renouveler bientôt!